LAGOS

LAGOS

LAGOS

Capitale du Nigeria jusqu’en 1994, date à laquelle elle fut remplacée par Abuja, Lagos aurait été fondée au XVIIe siècle par les Awari, un sous-groupe yoruba, dans l’île d’Ekko, rebaptisée plus tard île de Lagos par les Portugais. Vers 1800, l’agglomération comptait 5 000 habitants. Au cours des années suivantes, elle devint un centre très important de traite des esclaves et, plus tard, un port d’exportation des oléagineux, avec l’installation de commerçants européens. La croissance de la ville fut marquée par l’arrivée de groupes ethniques variés et le retour de plusieurs milliers de «Brésiliens», esclaves libérés revenus d’Amérique latine, et dont l’implantation a laissé des traces dans l’architecture. En 1901, Lagos était habitée par 40 000 personnes. La construction d’un port moderne et celle de la voie ferrée vers l’intérieur du pays transformèrent les conditions et le volume du trafic, et donnèrent à la ville un grand pouvoir d’attraction: elle avait 665 000 habitants en 1963. En 1975, sa population était estimée à plus d’un million d’habitants, en 1993 à 1 347 000. L’agglomération connaît une croissance incontrôlée qui pose de graves problèmes (on estimait sa population à près de 6 millions d’habitants au début des années 1990).

Les quartiers se dispersent sur quatre îles reliées par des ponts et sur les rives d’une lagune séparée de l’océan par un cordon de sable. Les plus anciens se groupent autour du palais de l’Oba (souverain) au nord-ouest de l’île de Lagos, comme dans les villes yoruba. Le plan est confus, l’entassement des habitations très grand, et la densité humaine très élevée. Les extensions urbaines se sont faites vers l’est (Ikoyi, zone de résidence aisée) et le sud-ouest où, tout le long du rivage, s’est developpé le Central Business District, qui est voué aux activités commerciales, financières, administratives et qui s’est peu à peu hérissé de buildings. Mais la ville a débordé sur Victoria Island, et surtout sur la rive occidentale de la lagune. Les quartiers s’égrènent du sud au nord, sur une vingtaine de kilomètres dans l’axe de la voie ferrée, d’Apapa, son port principal (5,7 millions de tonnes de trafic en 1991), et Iddo jusqu’à Ikeja, où se situe l’aéroport international, et Agege. Des centres d’affaires secondaires y ont pris naissance (Sabo, Yabo) ou ont grandi sur certaines avenues: Victoria Street, Balogun-Ereko Street. Un nouveau complexe administratif a été construit.

Lagos est devenue un grand centre industriel: minoteries, brasseries, assemblage de véhicules, montage de récepteurs radio, mécanique et métallurgie, savonnerie, industries chimique et pharmaceutique, filature et tissage, cimenterie. Les industries les plus nombreuses sont à Apapa (pétrochimie, en particulier), d’autres à Mushin et Ikeja. Mais la ville tire surtout profit de l’attraction qu’elle exerce sur une bonne partie du pays et même au-delà des frontières. Elle possède enfin toutes les fonctions d’une grande métropole, notamment dans les domaines administratif et culturel.

Lagos
anc. cap. du Nigeria et port sur le golfe du Bénin; 1 500 000 hab. (env. 9 millions d'hab. pour l'aggl. urb.).
L' état de Lagos (3 345 km²) a pour cap. Ikeja (env. 10 000 hab.).
Les industr. sont concentrées sur le port d' Apapa: montage d'automobiles; industr. méca., textiles et alim.; cimenterie; manuf. de cigarettes. Aéroport international.
Université. Musée nigérian.
Lagos est le siège de la Communauté économique des états de l'Afrique de l'Ouest (C.é.D.é.AO.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lagos — Lagos …   Deutsch Wikipedia

  • Lagos — es la mayor ciudad de Nigeria y con una población de 13.400.000 habitantes en 2000, la mayor ciudad de África junto con El Cairo. Fue la capital del país hasta 1991 siendo sustituida en esa función por Abuja. Lagos conserva la capitalidad… …   Enciclopedia Universal

  • Lagos 2 — (Montinhos da Luz,Португалия) Категория отеля: Адрес: 8600 Montinhos da Luz, Португалия …   Каталог отелей

  • LAGOS — LAGOS, principal port city of Algarve province, S. Portugal. During the period when Algarve was a separate kingdom – founded in 1253 by King Afonso III – and into the 1400s, the Jewish inhabitants were organized into an official community… …   Encyclopedia of Judaism

  • Lagos [1] — Lagos, engl. Kolonie in Westafrika, am Golf von Guinea (s. Karte »Oberguinea und Westsudân« in Bd. 8), ein Teil der großen Besitzungen am Niger und Binuë; von den Portugiesen entdeckt und nach dem kleinen portugiesischen Küstenstädtchen benannt,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Lagos 10 — (Маспаломас,Испания) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес: 35100 Маспаломас, Испания …   Каталог отелей

  • Lagos — Lagos, 1) Hauptstadt der portugiesischen Provinz Algarbien, an der Nordwestseite der gleichnamigen Bai des Atlantischen Oceans, Festung, 3 Kirchen, 3 Klöster, 2 Hospitäler, Armenhaus) Hafen nur für kleine Schiffe, aber die Bai kann eine Flotte… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Lagos [2] — Lagos, befestigte Stadt im portug. Distrikt Faro (Algarve), in schöner Lage am Westufer einer Bai des Atlantischen Ozeans, hat mehrere Kirchen, eine Wasserleitung, eine große, über einen Meeresarm führende Steinbrücke, einen versandeten Hafen,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Lagos [3] — Lagos (Lagus), der Vater des Ptolemäos I. (daher Ptolemäos Lagi genannt), ersten Königs von Ägypten aus der Dynastie der Lagiden oder Ptolemäer (s. d.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Lagos — Lagos. 1) Brit. Kronkolonie (seit 1861) und Protektorat an der Sklavenküste in Oberguinea [Karte: Afrika I], zwischen Dahome und Nigeria, am Golf von Benin, 69.000 qkm, etwa 1.300.000 E.; Handel s. Beilage: ⇒ Afrika; Eisenbahnen (1903) 204 km,… …   Kleines Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.